Cette série de photos intitulée « beauté naturelle » défie les normes qui visent à limiter les poils sur le corps des femmes

Le photographe, cinéaste et artiste londonien Ben Hopper a fait sensation avec son projet intitulé Natural Beauty (beauté naturelle). Remettant en question les normes de la beauté féminine, la série de photos a pour objectif de comprendre pourquoi les femmes avec des poils sur le corps sont considérées comme « non sexy ».

« J’étais intéressé par l’exploration des poils aux aisselles chez les femmes ainsi que les raisons pour lesquelles ils sont considérés tabous », a déclaré Ben au site Bored Panda. « Et je souhaitais également explorer le concept de notre perception de la beauté dans la culture populaire. Quand vous regardez dans les industries de la mode et du film, vous avez un type très spécifique de standard de beauté féminine. »

« Les poils aux aisselles sont considérés comme dégoûtants, non hygiéniques, grotesques et très masculins », a poursuivi le photographe. « Alors, j’étais intéressé à trouver des modèles qui ressemblaient à des mannequins et à des actrices de cinéma pour les photographier avec des poils aux aisselles et obtenir ce genre de contraste entre la beauté populaire à la mode et la beauté qui n’est pas à la mode. »

Pour quelqu’un comme Ben, un artiste qui se questionne quotidiennement, c’est un projet énorme. « Je doute de l’impact et de la puissance de mon travail, mais parfois, quand je reçois un message de quelqu’un de l’autre côté du monde qui me dit que les photos lui ont fait du bien, je me rends vraiment compte que le projet a aidé plusieurs personnes. »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *