Idées décoration pour le couloir

La plupart du temps, les couloirs sont les grands négligés de nos maisons et on les considère davantage comme place perdue que pièce à part entière. Pourtant, il suffit de quelques touches pour les transformer en lieux tout à fait agréables.
Etre audacieuxdecoration couloir

Si l’espace le permet, on peut personnaliser son couloir en adossant au mur une console de style ou contemporaine, sur laquelle on pose une lampe et des objets décoratifs. Pour un effet davantage « musée », on opte pour la sellette contre le mur : on y dépose un objet – pas forcément une sculpture-,  un vase, un bol rapporté de voyage, ou simplement un chapeau monté sur un socle. On y ajoute une lumière qui éclaire par le haut et l’effet est créé. Un long couloir vide et plat devient habité !

On peut aussi profiter de cet espace pour tester nos plus « folles envies » déco. Peindre les murs de couleur vive, ou les habiller d’un vibrant papier peint à motif! Puisque le couloir est un lieu de transit, on peut être audacieux et oser un traitement mural original.

Enfin, on ajoute un petit « plus déco » avec une cimaise – cette moulure autrefois destinée à protéger le mur du frottement des chaises- qui donnera au couloir une allure folle. En ajoutant une série de deux, trois miroirs le long de cette cimaise, l’effet déco est garanti !

Alternatives

On fixe des patères sur les murs. Ce sont ces petits « porte-manteaux » qu’il y a dans les couloirs d’école. Supports ultra pratiques, ils permettent de suspendre toute sorte de choses… Les vêtements bien sûr, qui renforceront l’effet couloir d’école, mais aussi de jolis sacs en tissu ou en lin pour y glisser gants, écharpes et autres accessoires!

La bonne idée : étiqueter les sacs.  On photographie avec un appareil numérique sa paire de gant par exemple, on imprime la photo, on colle sur le sac, et le tour est joué.  C’est quand même plus déco !

Mon conseil

Pour un couloir vraiment long, la vraie bonne idée, c’est de transformer ce lieu en galerie photo ! On métamorphose ses murs vides en mini-galerie d’art. On accroche des photographies que l’on rehausse du même modèle de cadre, des affiches, des cartes… Pour les photos, on peut même réaliser ses propres décors grâce à la photo numérique, ou sinon, les magasins comme Ikéa proposent de véritables « petites œuvres d’art » à des prix très abordables. Pour l’accrochage, on veille à être « ni trop haut, ni trop bas » : le milieu du tableau doit être à hauteur des yeux (soit à 160, 170 cm du sol).

Astuce : un accrochage de tableaux en ligne horizontale donnera l’impression d’une pièce plus grande.

Et comme dans une vraie galerie d’art, pour ne pas faire de trou dans les murs, on installe une cimaise de présentation : c’est une moulure que l’on positionne près du plafond. On y accroche des crochets pour suspendre les cadres et les tableaux.

Mon coup de cœur

On joue avec la lumière en dirigeant sur les cadres un spot halogène :  le cadre brille dans la nuit, c’est magique, et l’effet galerie est garanti. Pour le couloir, on installe un rail de plafond qui permettra de diriger les rayons lumineux vers les visuels préférés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *