Insecticide fait maison

Un peu de Vocabulaireinsecticide fait maison

Il est important de bien distinguer une décoction d’un purin dans vos préparations.

Purin: Pour faire un purin il suffit de laisser les plantes en général 1 kg de plantes pour 10 litres d’eau de pluie , pendant 4 à 5 jours dans l’eau de pluie au soleil, tandis que pour obtenir un purin fermenté, c’est plus long environ 2 à 3 semaines, protéger vos purins de la lumière et remuer le purin tous les jours et mettre peu d’eau . Filtrer et utiliser dilué ou non selon le cas.

Infusion: Une infusion consiste à plonger les plantes dans de l’eau bouillante et attendre 24 heures.

Les décoctions: c’est l’inverse on plonge les plantes 24 heures dans de l’eau fraîche, on fait ensuite bouillir 15 à 20 minutes et on couvre le temps Qu’il refroidisse.

Les macérations: Laissez les plantes 2 à 4 jours dans l’eau , attention il faut éviter la fermentation et on filtre ensuite le tout.

Pour les extraits de fleur, c’est plus difficile à faire, bassiner les fleurs dans des petites bouteilles puis les passer au mélangeur et les presser et en extraire le jus. Conserver le tout dans de petites bouteilles et au moment de l’utilisation, ajouter un peu d’eau et de l’huile pour favoriser le contact avec la surface à traiter.

Recettes maisons Les purins, infusions, et les décoctions des plantes

Les décoctions

Décoction d’absinthe

Recette: Mélanger 10 kg de plantes séchées pour 10 litres d’eau. Faire bouillir pendant 30 minutes et laisser reposer toute la journée. Appliquer tous les 10 à 15 jours soit préventivement soit curative ment contre les pucerons.

Usages:texte à venir

Décoction de tanaisie

Recette:Faire tremper pendant 24 heures 300 à 400 g de plantes fraîches dans 10 litres d’eau. Faire bouillir pendant 15 minutes.

Usages: Contre les pucerons, les chenilles, les altises, les mouches des légumes, les aleurodes.

Décoction de prêle

Recette: Faire bouillir 30 minutes 100 gr de tiges de prêle finement coupées dans 5 litres d’eau , ensuite laisser infuser au moins 12 heures. Utiliser en pulvérisation diluée à 20%.

Usages: En décoction toute l’année, la prêle est riche en silice qui renforce la résistance aux maladies contre les maladies cryptogamiques et plus particulièrement la rouille, la maladie des taches noires sur le rosier, la moniliose, la cloque du pêcher, le botrytis et le mildiou, tavelure et seotorioe de la tomate

Les infusions

Infusion de camomille

Recette:En infusion ou décoction: 50 g de fleurs séchées pour un litre d’eau.

La camomille a un effet renforçateur sur les semis.

Infusion d’ail et d’oignon

Recette:Hacher 50g d’ail et 650 g d’oignon avec leurs peaux, Verser ce hachis dans 10 litres d’eau bouillante et laisser infuser 12 heures. Pulvériser sans diluer.

Usages:Contre les maladies cryptogamiques

Infusion de raifort

Recette:Infusées 300 g de feuilles ou de racines de raifort dans 10 litre d’eau, ensuite pulvérisez la bouillie a 2 ou 3 reprises sur les fleurs de vos arbres fruitiers ceci est un des rares produits naturels à lutter efficacement contre le développement de la moniliose (monilia) ( maladie des fruitiers qui dessèchent pousses et fruits)

Infusion de rhubarbe

Les feuilles de rhubarbe sont toxiques pour ès humains, alors elles seront utiles en infusion contre le ver du poireau et le puceron noir de la fève

Recette: Plonger 1.5 kg de feuilles de rhubarbe dans 10 litres d’eau bouillante. Porter à ébullition et éteindre le feu. Laisser infuser au moins 24 heures. Pulvériser non dilué

Usages:Contre la teigne du poireau et les pucerons noirs.

Les purins

Le purin de mauvaises herbes (ORTIE)

Recette:faites un purin fermenté Hacher grossièrement 1 kg d’orties pour 10 litres d’eau. Laisser macérer 12 heures à 24 heures (à 18°C) pour obtenir un effet insecticide et fongicide.10-15 jours à 18°C (lorsque le mélange ne produit plus de bulles lorsqu’on le remue) pour servir d’engrais et de stimulateur de croissance

Dilution:1 partie de purin pour 20 litres d’eau. 5 % traitements foliaires
10-20%: arrosage au pied des plantes

Usages:Riche en azote, éléments organiques et minéraux et en oligo-éléments, constitue un engrais efficace

Préventif contre le mildiou, la rouille, l’oïdium. éloigne pucerons et les acariens.

Répulsif des acariens, des pucerons

Cela sent tellement mauvais a faire, mais vous pouvez en acheter un bidon prêt au magasin. Résultat extraordinaire sur toutes les culture potagères. Il stimule aussi et renforce les plantes (tomates, haricots poireaux, etc…

Le purin de Consoude

c’est l’engrais vert le plus précieux au potager. Riche en éléments nutritifs (en particulier azote et potasse), on l’utilise pour constituer un purin aussi riche que le nitrate de potasse.

Recette:Il faut environ 1 kg de feuilles que l’on fait macérer une semaine dans 10 litres d’eau. On filtre et on pulvérise le feuillage (dilué à 1/20) ou on arrose le pied des plantes (dilué à 1/4).

La consoude mise en tas produit en quelques jours un compost largement aussi riche que le fumier.

Usages:Favorise la croissance et la floraison des plantes.

Purin de fougère

Recette:Faire macérer 850 de feuilles dans 10 litres d’eau de pluie pendant 1 semaine et pulvériser dilué à 10% ou non dilué.

Usages: Contre les pucerons, les escargots et les limaces.

Le purin de rue

Recette:Faites macérer 800 à 900g de tiges et feuilles dans 10 l d’eau pendant 10 jours. Pulvériser dilué à 20%.

Usages:Contre les pucerons

Purin du sureau

Recette:Faites macérer deux jours minimum 1 kg de feuilles, tiges, fleurs, fruits finement hachés dans 10 litres d’eau de pluie. Pulvériser non dilué.

Usages:Contre les pucerons, piéride du chou, teigne du poireau, altises, thrips et noctuelles et pour éviter que les rongeurs n’attaquent les racines des plantes et des arbres.

Purin de tomate

Recette:Faites macérer 1 kg de feuilles et tiges de tomate hachées dans 10 litres d’eau de pluie de 12 heures à 3 jours. En prévention, pulvériser cette préparation non diluée tous les 4 ou 5 jours.

Usages: En préventif, contre les teignes des poireaux, les altises et les piérides du chou. En curatif contre les pucerons.

Le purin de pissenlit

Recette:Faites macérer 1,5 à 2 Kg de plantes entières avec la racine dans 10 litres d’eau. Arroser le sol au printemps et à l’automne de ce purin dilué à 1/5.

Usages: Stimule la croissance et améliore la qualité des légumes

Le purin de bouleau

Recette: Faire macérer 1 Kg de feuilles fraîches dans 10 litres d’eau. Pulvériser par temps humide dilué à 1/5.

Usages:Prévient la tavelure des arbres fruitiers

Purin de valériane

Recette:

Usages:Tonique pour les végétaux et fait fleurir les plantes à fleurs et rosiers (à éviter sur salade, oignon et carotte)

Usages:Préventif et curatif; contre les pucerons et pour renforcer la résistance des plantes.

Purin de feuilles de noyer

Recette:

Usages:Contre les pucerons et chenilles.

Purin de feuilles de chou

Recette:

Usages:Favorise la croissance des plantes exigeantes car contient de l’azote et des oligo-éléments.

Purin de genet

Recette:

Usages:En prévention, contre la piéride du chou.

Purin de lavande

Recette:

Usages:En prévention, contre les pucerons et les fourmis.

Purin de soucis

Recette:

Usages:Fortifie les légumes et améliore les sols fatigués

Quelques fongicides maison

Contre l’oïdium ou le blanc, le mildiou, la tavelure , la rouille et la fonte des semis.

Ces mélanges doivent vaporisez en prévention aux deux semaines, ils sont efficaces dès l’apparition de la maladie. n’attendez pas que la maladie soit bien installée, car ces fongicides ne seront pas efficaces.

Recettes:Ail, faites une infusion d’ail en faisant tremper 100 g d’ail haché dans 2 c. à table d’huile minérale (huile pour bébé)

Recettes:Faites une infusion avec 1 c. à table de bicarbonate de soude par litre d’eau

Recettes:Faites une infusion de camomille, 1 c. à thé de feuilles de camomille par tasse d’eau.

Recettes:Avec du lait, mélanger a part égale lait et eau

Recettes:Moutarde: avec des graines de moutardes finement moulues dans 20 parties d’eau

Recettes:Faites une infusion de prêle, en faisant bouillir pendant 20 minutes 1 tasse de prêle dans deux litres d’eau ensuite faites macérer 50 grammes de prêle fraîche dans 1 litre d’eau pendant 24 heures, ensuite diluez ce concentré à raison de 200 ml par litre d’eau, et pulvérisez aux deux semaines.

  • Pour les traitements dits bio: Vous pouvez vous servir des recettes d’infusions de plantes (absinthe, romarin, tabac, tanaisie, tomate, thym )  Mais attention, ne pas trop en abuser sinon cela ralentiras la croissance des plantes.
  • Les purins d’absinthe, d’ortie, et de tanaisie.
  • Vaporiser les plantes d’un mélange fait de 2 cuillerées de liquide vaisselle et d’huile pour un bol d’eau, ensuite ajoutez du piment de Cayenne dilué dans une grande quantité d’eau savonneuse et de l’huile.

Les moyens de contrôle physique

Le contrôle physique représente une série d’entraves à la prolifération des insectes nuisibles.

Les barrières, les pièges , les leurres et la cueillette à la main sont des moyens de contrôle; tâche déguelasse à faire mais cela fait partie du jardinage… Beurk (rire)

Fonte des semis :  Qu’est que la fonte des semis? et bien c’ est une maladie connu des jardinieres qui font des semis et boutres,  maladie cryptogamique, ou fongique, se manifestant par le dépérissement rapide des plantules à peine érigées.

Les semis semble faibles, et tombent comme s’ils avaient été coupés à la base. Cette maladie est causé par des moisissures qui se développent à la surface du sol et qui affectent les cellules des tissus des plantules.

Quels en sont les causes ?

La fonte des semis se manifeste

1- Quand on utilise de la terre ou du terreau non stérilisé,

2- Si vous avez faits vos semis trop denses

3- Trop d’ humidité

Quoi faire pour les éviter?

Vous devez afin de diminuez les risques de ces moisissures choisir des plateaux et un terreau stérile, ne semer que quelques graines dans chaque cellule et éviter l’excès d’eau.

Faites vous une petite recette et vaporiser préventivement, ajoutez 10 ml (2 c. à thé) de fongicide liquide à base de benzoxine par litre (4 t.) d’eau lors de l’arrosage. ( Il y a du benzoxine dans de l’alcool à friction )

IL existe sur le marché un produit très efficace le No-Damp

Insecticides naturels pour se débarrasser des insectes nuisibles

Qu’ entends-t-on par savon insecticide ?

Les savons insecticides

C’est un savon qui détruit la couche cireuse  recouvrant le corps des insectes qui est composé d’acides gras et obstrue les organes de respiration des insectes. N’hésitez pas à employer ces savons car ces produits  ne représentent aucun danger pour votre santé et l’environnement.

Comme c’est un insecticide de contact, appliquer  ou vaporiser directement sur les insectes à détruire.

Un insecticide très efficace et considérer naturel est le savon de marque « safers » c’est un excellent produit et ne sont pas nuisibles aux humains, ni animaux mais rappelez vous que c’est un insecticide de contact, il n’y a aucun effet résiduel

Roténone

Qu’ est ce que la roténone ?

La roténone est un produit extrait de plantes tropicales, Derris, Onchocarpus et Tephrosia. Comme elle agit par contact et par ingestion , appliquer le régulièrement, et surtout après la pluie. Elle attaque le système nerveux des insectes par contact et par ingestion. La roténone est sensible à la lumière et il vaut mieux faire les traitements le soir.

le mélange de roténone et pyrèthre est un produit qui fait éviter au jardinier d’utiliser des insecticides chimiques. On l’utilise pour combattre, altises, cochenilles,doryphores de la pomme de terre, les chrysomèles et les aleurodes, la piéride du chou, les psylles, les trips, pucerons,

Vous pourrez vous procurez 3 types de roténones sur le marché:

1-  En poudre pour saupoudrer, en poudre mouillable que l’on doit diluer et pour pulvériser et en solution liquide.

Diluez de l’huile minérale blanche, à raison 1 c. à thé dans 1 litre d’eau et ensuite vaporisez. Cette huile obstrue le système respiratoire des insectes.

Cependant prenez bien en note qu’ on doit pulvériser cet insecticide uniquement le jour pour ne pas nuire aux insectes bénéfiques car vous pourriez détruire les nombreux insectes pollinisateurs (abeilles, guêpes, etc.) et loin des cours d’eau pour ne pas intoxiquer les poissons. Faites le plutôt en fin de journée ou au coucher du soleil.

Eviter de saupoudrer de la roténone près des bassins car elle est toxique pour les poissons, et les animaux à sang froid. Elle ne représente aucun danger pour les animaux à sang chaud mais est cependant toxique pour les insectes utiles

Aussi, il est déconseillé aux personnes souffrant d’allergies respiratoires de manipuler et d’être en contact avec les fleurs de cette plante.

Pyréthrine

Ce produit est très efficace contre plusieurs bébittes, dont la mouche moustiques, et les insectes broyeurs et suceurs.

Le pyrèthre, (Aussi appelé chrysanthème à feuilles cendrées, C. cineriifolium en latin et insect flowers en Anglais. Les pyréthrines sont des résidus du chrysanthème cinerarifolium. Aussi appelé chrysanthème rouge, C. roseum en latin et painted daisy en Anglais, je les cultive dans mon jardin  et elles sont très faciles.. c’est la cousine de la marguerite, On peut semer à l’intérieur des graines de pyrèthre (Tanacetum coccineum=Chrysanthemum coccineum) au cours des mois de février et de mars, puis repiquer les plants dans le jardin lorsqu’il n’y a plus de risque de gel.

Recette pour faire votre solution de pyréthrine: Cette magnifique vivace décorative grâce à ses fleurs roses, rouges ou blanches fleurissant en juin et juillet, elle  renferme de la pyréthrine pour faire votre propre pyréthrine vous faites sécher quelques fleurs dans une pièce sombre, chaude et bien aérée)

Recette à faire chez vous: Mélangez dans 500 ml d’eau, une cuillerée à thé de fleurs réduites en poudre et ½ c à thé de savon à vaisselle, moi je préfère celle au citron agitez le tout vigoureusement. La solution obtenue pourra être pulvérisée au jardin sur les plants infestés d’insectes c’ est un insecticide très efficace bien connue par les jardiniers, et paralyseras les insectes au contact, par la désintégration des fibres cervicales et ce très rapidement, d’où la vulnérabilité particulière des larves et insectes à peau molle.

Vaporiser cette solution dites ‘bio’ tout particulièrement contre les altises, les perce-oreilles, les pucerons, les thrips, les cicadelles, les chenilles qui dévorent les feuilles, le criocère de l’asperge, les petites mouches blanches (aleurodes) et les vers gris. Aucun danger pour l’environnement. A vaporiser ou à pulvériser: Le savon de pyrèthre , vous permettra de tuer , les pucerons et les chenilles en général. Semez la pyrèthre à l’intérieur et cultivez-la pour sa beauté et pour en faire un insecticide efficace Ne vaporisez jamais de la  chaux et l’eau de chaux sur les feuilles, mais au niveau du sol seulement. Vaporiser avec de l’eau savonneuse. Retourner la terre en hiver (si cela est possible, pour qu`ils gèlent et pour nourrir les oiseaux.

Les Insecticides

Utilisation: A enfouir dans la terre: (en automne ou à la sortie de l’hiver pour tuer les larves de nombreux insectes…)

Le sulfure de carbone, liquide à enfouir à la dose de 20 grammes par mètre carré

Le sulfure de calcium , à la même dose mais en poudre.

Dans les fourmilières verser dans un peu d’eau du sulfocarbonate de potassium dans des trous fait d’avance

2) A étendre sur le sol: Du phosphate de zinc est un produit aussi très efficace pour détruire au printemps la courtilière quand le sol est nu.

3)Saviez vous que le lysol produit maison est un excellent insecticide  est un liquide soluble dans l’eau. Il constitue un très bon insecticide à employer en été à la dose de 7 à 10 grammes par litre d’ eau. Je m’ en sers aussi quand je fais mes semis, une bonne désinfestation de mes plateaux, outils etc.

Le pentasulfure de potassium  est à conseiller pour détruire la grise, petite araignée rouge, qui s’attaque beaucoup aux plantes de serre et aux sauges. Ce produit doit être appliquer en trois étapes différentes et à 7 jours de distance faites une solution de 3 grammes par litre d’eau. Ajoutez un peu de nicotine.

Le jus de tabac ou nicotine  Et bien oui, et de plus c’ est une recette très efficace, soit vous faites la demande à un fumeur, ou vous  pouvez vous procurer de la nicotine dans les manufactures de tabac , vous pouvez diluez à raison de 500 gr dans un litre d’eau .  Suivant que vous achèterez ou ferez un jus plus ou moins riche, vous devrez l’étendre plus ou moins d’eau pour obtenir une solution à 1 gr,  ou 1gr5 par litre. Pour augmenter l’adhérence du liquide aux feuilles et afin qu’ elle soit plus fluide ajoutez une solution de 1 k de savon par 100 litres d’eau ou bien aussi du savon à vaisselle.

Pour combattre les pucerons c’ est très efficace. N’hésitez pas à vous en servir abondamment en été. Mais attention faites un essai sur quelques feuilles ,car si ça tache les poumons, ça tache aussi certains feuillages.

 

loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *