Le fils est arrogant et insulte sa mère : sa réponse a fait le tour du monde

Le Fils Est Arrogant Et Insulte Sa Mère: Elle Lui écrit Cette Lettre Qui Fait Le Tour Du Monde

C’est sans doute une question qui a toujours existé, celle de l’éducation des enfants dans la phase de l’adolescence, quoi qu’il en soit, ces derniers temps la gestion des enfants qui traversent cette période semble impossible à gérer. L’arrogance et la grossièreté semblent dans ce cas prendre le dessus. L’histoire de cette mère n’est que l’une parmi tant d’autres: beaucoup de parents se sont reconnu dans on expérience et ont voulu partager le post qu’elle a publié sur Facebook, qui est devenu rapidement virale.

image: Heidi Johnson/Facebook
Tout a commencé quand le fils de la femme, qui gère une chaîne sur YouTube, l’a insultée sur Facebook en déclarant que, compte tenu de son indépendance économique, elle n’a plus le droit de lui dire comment se comporter. Tout pourrait être logique, si ce n’est qu’Aaron, le nom de l’ado, n’a que 13 ans et à plusieurs reprises s’est avéré arrogant.

La mère désespérée, n’ayant pas de forces et/ou de stratégies pour éduquers son enfant, a décidé d’essayer de lui écrire une lettre.

Cher Aaron,
Puisque tu sembles avoir oublié que tu n’as que 13 ans, et que JE suis ta mère, je suppose que tu dois recevoir une leçon sur l’indépendance. De plus, puisque tu m’as signifié le fait que tu as commencé à gagner de l’argent, il sera facile pour toi d’acheter tous les objets que je t’ai achetés précédemment. Si tu veux allumer la lumière ou accéder à Internet, tu devras d’abord payer ta part des dépenses.

Loyer: $430
Electricité: $116
Internet: $21
Alimentation: $150

Tu devras également jeter les ordures les lundis, mercredis et vendredis, passer le balai et l’aspirateur pendant ces jours. Tu devras nettoyer la salle de bains chaque semaine, préparer à manger et garder tes affaires bien rangés. Si ce n’est pas le cas, tu devras me payer $30 pour chaque jour où je devrais faire le ménage à ta place. Si tu décides de redevenir mon enfant, et non pas mon co-locataire, alors on pourra rétracter les termes du contrat.

Avec affection,
Maman

La femme a écrit quelques jours plus tard sur Facebook que son fils avait déjà changé d’attitude mais qu’elle préférait laisser passer un peu de temps, avant de conclure que sa lettre a eu un effet sur le long terme.

Qui sait comment va se terminer ce différend entre Aaron et la mère, en tout cas, cette histoire permet de comprendre quelque chose en plus sur la question parents-enfants d’aujourd’hui: le monde offre maintenant beaucoup plus de libertés et de possibilités par rapport à avant, faisant croire que l’on peut être indépendant dès l’adolescence. Mais les adultes savent que ce n’est qu’une illusion, que l’indépendance n’est vraie que lorsque celle-ci est complète et non quand elle ne concerne que certains aspects de la vie. Il est difficile de le faire comprendre aux jeunes, mais nous espérons que cet article aura un petit effet auprès de ceux qui le liront! 😉

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *