Nouvelle frontière sous le marquage- laser sur TESA - C'est fait maison !

Nouvelle frontière sous le marquage- laser sur TESA

Nouvelle frontière sous le marquage

laser sur TESA

Nouveau systeme laser pour marquer et decouper automatiquement les Films Tesa.

Lasit vient de realiser son nouveau systeme laser, FLYFOIL FEEDERpour marquer et decouper les films tesa. Une haute productivite unie a des temps cycles tres bas font de ce nouveau model Lasit la machine ideale pour l’usinage laser de la Tesa.

Description et fonctionnement du système laser

Le cœur du système est composé par une grande cabine où ont lieu le marquage et la découpe du film. Elle est accessible confortablement à travers des portes manuelles avec balanceurs et elle peut être clairement surveillée même pendant le marquage grâce à une large vitre d’inspection.

Dedans la cabine de marquage on trouve d’abord une zone pour le chargement de la bobine de film pelliculable,  qui se déplace en avant grâce à un système à avancement automatique. Un capteur vérifie la présence de la bobine et en outre il signale quand il faut changer le ruban. Une fois chargée la bobine, le ruban se déplace grâce à un moteur avec encodeur du système d’alimentation, conçu et construit par Lasit. Le ruban est tenu en tension et il est guidé par 4 cylindres qui tourne autour de roulements à billes.

Au milieu de la cabine il y a une autre zone dédiée au marquage, qui est fournie d’un système d’extraction des fumées, dérivées  du procédé d’usinage. Cette unité de marquage se base sur le module laser à fibre optique active, FiberFly, disponible en différentes puissances, et aussi sur un système de déroulement et enroulement conçu toujours par LASIT (FoilFeeder). La tête de balayage laser est montée sur l’axe X motorisé, pour consentir l’installation du système de vision Reflex qui vérifie les données marquées.

Le système automatique pour l’avancement du ruban est complètement réglable selon les dimensions de la pellicule. Quand la pellicule est transportée dedans la zone de marquage, elle est bloquée sur le plan de travail à travers un générateur de vide à effet Venturi. Il est possible, à cause du procédé de fabrication, que le ruban soit jointé, c’est-à-dire réalisé par l’union de plusieurs pièces de film. La jonction est évidente grâce à un trou qui la précède et un autre qui la suit. Pour éviter un défaut de marquage, le système Lasit a un capteur optique qui permet au logiciel de reconnaitre la jonction et de la sauter pendant le marquage.

Après le marquage, toutes les poussières et les résidus de matériau relatifs au travail sont poussés à air vers le système d’aspiration, qui a été conçu spécialement pour cette application et qui est fourni de 5 filtres (HEPA et à charbon actif) pour garantir une grande propreté et précision de résultats.

Le cycle termine au système pour la découpe, qui utilise une lame rotative pour découper la pellicule marquée.

Découpe

Le ruban marqué est transporté dans la zone de découpe, fournie par une lame actionnée elle aussi par un moteur avec encodeur. La découpe est précise, nette, et elle assure des contours très propres. En outre le système de découpe est fourni aussi d’un mécanisme de lubrification à huile contrôlé par le PLC.

La station de l’opérateur, située à côté de la cabine de marquage, comprend un écran tactile, le panel des contrôles intégrés, le clavier et le souris. En bas on trouve le bac pour récupérer les étiquettes marquées, avec un capteur qui vérifie la présence des pièces.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *