Voici une machine à écrire la musique des années 1950, il n’en reste plus qu’une poignée aujourd’hui

Brevetée pour la première fois en 1936, la Keaton Music Typewriter, ou machine à écrire la musique Keaton, a été conçue et fabriquée pour écrire des partitions musicales et non des lettres ou des chiffres.

Le brevet original concernait une machine à écrire à 14 touches seulement, mais elle a été grandement améliorée dans le brevet de 1953 et contenait maintenant 33 touches. Commercialisée dans les années 50, elle se vendait environ 255 $US (environ 2 415 $US en dollars d’aujourd’hui). Keaton essayait de créer quelque chose qui imprimerait les caractères avec précision et indiquerait exactement où le prochain caractère serait imprimé pour assurer la précision. Elle s’est finalement retrouvée avec un clavier circulaire qui donne à la machine à écrire son aspect distinct.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *