Vous avez trouvé une abeille qui ne peut plus voler? Cet expert vous montre ce que vous devez faire pour sauver sa vie

Il est considéré comme l’animal le plus important de la planète mais il continue d’être menacé d’extinction : il s’agit évidemment de l’abeille, cet être qui, grâce à son rôle de pollinisateur des plantes, ne permet rien de moins que la survie de la vie… en général.
C’est pourquoi il est important que les gens ordinaires sachent aussi comment les aider à survivre à l’hécatombe qui les frappe ! Il y a plusieurs façons de le faire, qui sont toutes très faciles à mettre en œuvre.
Le remède maison pour sauver les abeilles a été écrit sur un message Facebook par Sir David Attenborough, un naturaliste et documentariste renommé.

« (…) Pendant les mois d’été, les abeilles peuvent souvent nous paraître mourantes, mais nous ne devons pas être dupes. Elles peuvent se fatiguer et se retrouver sans l’énergie nécessaire pour retourner dans leur ruche. Si vous en voyez une dans cet état, une petite dose d’eau et de sucre suffira à revigorer l’insecte épuisé. Mélangez deux cuillères à soupe de sucre en poudre avec une cuillère à soupe d’eau et laissez-la près de l’abeille. Vous pouvez aussi aider en partageant cette simple information. »

Si vous voulez, vous pouvez trouver l’article complet ici : facebook.com/sdavidattenborough
De nombreuses personnes ont déjà essayé la méthode et confirmé son efficacité. Après s’être régénérées, les abeilles ont repris leur vol !

Il existe de nombreuses autres façons de promouvoir la reproduction et la survie de cet animal incroyable et essentiel à la vie.

L’une est la préparation (ou l’achat) de ce qu’on appelle des bombes de semences, des agglomérats de semences qui sont utilisées pour essayer de repeupler les zones dégradées et abandonnées des villes avec des fleurs et des plantes.
Une autre méthode consiste à planter directement dans le jardin, pour ceux qui en ont la possibilité, les plantes favorites des abeilles, comme la luzerne, la lavande, le tournesol, le romarin, le cumin et le souci (sans oublier que nous pouvons les utiliser de bien des façons !)
Une troisième précaution est d’éviter l’utilisation de pesticides nocifs qui éloigneraient les abeilles.

Sachant que les abeilles sont par essence des insectes inoffensifs, nous vous invitons à notre tour de diffuser ces informations !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *