Faire son compost

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme! Grâce à l’action des micro-organismes, presque tous les déchets organiques peuvent se transformer en compost. Faire soi même son compost c’est facile, économique et ça réduit les déchets.

Le compostage domestique permet de réduire de façon importante les déchets. Voici quelques exemples de déchets faciles à recycler en compost:

  • déchets de la cuisine: épluchures de légumes, restes de viande, pain, croûtes de fromage, filtres à café, etc…
  • déchets du jardin: tontes de gazon, branchages, feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes, etc
  • déchets de la maison: mouchoirs en papier et essuietout, cendres et sciures de bois, copeaux, papier journal, etc…
compost

Faire son compost

 

Faire son compost soi même, quels avantages?

Le compostage domestique a de nombreux avantages pour votre jardin et l’environnement:

  • Le compost permet de réduire le volume d’ordures ménagères à traiter. C’est donc un geste pour l’environnement.
  • Le compostage va vous permettre d’enrichir votre jardin à moindre frais. Le compost renforce le stock d’humus dans le sol et améliore sa fertilité.
  • C’est aussi une satisfaction personnel d’utiliser un « compost fait maison ».
  • C’est mieux comprendre le cycle de vie de la matière organique et de la transformation des déchets.

Le compost, un processus naturel.

En présence d’eau et d’oxygène, les déchets en compostage sont transformés par des micro-organismes (bactéries, champignons…) et des organismes de plus grand taille (lombrics, acariens, coléoptères et autres insectes). A la fin du processus de compostage, on obtient un compost mûr. Sa couleur est foncée et il a l’odeur de terre de forêt.

Compostage en tas ou grâce à un composteur? Quelle méthode utiliser?

LE COMPOSTAGE EN TAS:

Il consiste à regrouper les déchets directement sur le sol en un tas d’environ 0,5 à 1,5 m de hauteur., La pluie remplaçant l’arrosage périodique et l’aération naturelle étant suffisante, cette solution nécessite peu d’interventions. Il faut toutefois penser à mélanger régulièrement son compost. Si l’accessibilité aux déchets est aisée, elle l’est aussi pour les animaux attirés par les plus frais. Le processus est plus lent et la vue n’est pas des plus agréables à moins d’avoir un coin de terrain discret. Le compostage en tas convient donc à ceux qui ont de la place et peu de temps à consacrer à leur compost.

LE COMPOSTAGE EN BAC:

On en trouve en bois, métal ou plastique sous la dénomination de bac à compost ou silo à compost. Les déchets sont conservés dans un volume réduit à l’abri du climat et des animaux. Si le suivi est régulier, la décomposition est homogène et le compostage peut être rapide (moins de 6 mois). L’accès en est propre et visuellement plus beau. Toutefois en cas de gros besoins de compost, plusieurs bacs seront nécessaires. Pour bien acheter votre composteur, choisissez en un avec le label NF-Environnement. Pour en connaître la liste, consultez le site www.marque-nf.com. Sachez qu’il est aussi possible de le construite vous même (en utilisant et donc en recyclant du bois de palettes par exemple) sous forme de bac cubique.

Bien utiliser son compost:

Après quelques mois, le compost devient sombre, brun et friable, avec une odeur de terre de forêt. Il a alors un aspect homogène et une structure fine qui s’émiette. Cet engrais naturel est alors prêt à être utilisé. Il peut être incorporé au sol à une profondeur de 5 à 15 cm pour un dosage de 1 à 5 litres par m2. Il augmentera ainsi le taux de matière organique dans le sol. Si vous souhaitez l’utiliser comme support de culture, il suffit de préparer un terreau en le mélangeant avec de la terre. Quand à vos jardinières intérieures ou extérieures, mélangez un tiers de compost, un tiers de terre et un tiers de sable.

Le composteur d’intérieur:

Transformer ses déchets en compost est aussi possible en intérieur grâce à un lombricomposteu. Ce dispositif est sans odeur et ne nécessite pas d’arrosage. Ce sont des vers qui assurent la transformation de vos déchets en engrais liquide. Pour plus d’infos, voir le site de vers la terre.

loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *